Dernier pays Européen à autoriser la chasse avec des Lévriers, l’Espagne ne leur réserve aucune perspective si ce n’est une vie emplie de souffrances et une mort violente. Utilisés comme de vulgaires outils que l’on fait reproduire à outrance, ce sont environ 500.000 Galgos qui chassent d’octobre à février dans toutes les campagnes de la péninsule Ibérique.

Durant cette période les cas de maltraitance extrême se multiplient : pattes sectionnées, stérilisations sauvages, chiens jetés au fond de puits pour y mourir, traînés derrière des véhicules,
étranglés et asphyxiés à l’aide de sacs plastiques, empoisonnés par injection d’acide, yeux crevés,
entailles tout le long de la queue, défaut de soins et de nourriture, puces électroniques retirées à vif
au couteau, abattus au fusil, frappés à mort, les membres brisés volontairement par leurs propriétaires pour empêcher que les Lévriers ne les suivent quand ils les abandonnent sur place après une partie de chasse, balancés sur les autoroutes, oubliés hors de vue dans des cabanes, des
maisons en ruine, des usines désaffectées ou des grottes isolées, déposés par dizaines dans des fourrières surpeuplées où ils y sont euthanasiés à la chaîne…

Nous demandons au Ministre Espagnole de l’Environnement, Monsieur Jaume Matas de faire interdire la chasse avec les Lévriers Galgos et Podencos en Espagne.

error

Vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋