« Un sens exceptionnel de l’équilibre ».

Les oreilles très développées des chats les équipent d’un sens exceptionnellement aigu de l’équilibre, ce qui est essentiel à leur atterrissage sur leurs pattes. Ce sens de l’équilibre permet à un chat de tomber à l’envers et de déterminer rapidement sa position, de se repositionner, et de faire les ajustements nécessaires pour s’assurer qu’il atterrit à quatre pattes. L’impact de l’atterrissage sur le sol est absorbé par toutes les pattes. Plus précisément, les chats plient leurs pattes quand ils se posent, ce qui amortit l’impact en le répartissant, non seulement à travers les os qui pourraient facilement se briser, mais aussi à travers les articulations et les muscles.

« Une chute de 35 kilomètres/ seconde ».

Les lois de la physique expliquent pourquoi ces taux de survie varient. Pour tous les corps qui tombent, quelle que soit leur masse, la vitesse de la chute augmente d’environ 35 kilomètres toutes les secondes. La chute d’un objet, après avoir parcouru une certaine distance dans l’air, atteint une vitesse finale, ou « vitesse terminale », car les frottements de l’objet avec l’air ralentissent sa chute.

error

Vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋