Les chats, comme tous les mammifères, s’adonnent au jeu dès leur plus jeune âge et continuent à le faire même après avoir grandi. Le jeu est une activité d’apprentissage complexe qui aide les chatons à développer des relations sociales et à affiner leurs aptitudes physiques et mentales.  Regarder un chat jouer est l’un des passe-temps les plus divertissants que puisse s’offrir un propriétaire de chat.

Mais c’est encore mieux de jouer avec son chat que de simplement le regarder. Malgré leur réputation d’être distants, la plupart des chats apprécient les jeux interactifs avec leurs propriétaires. En encourageant votre chat à jouer tous les jours, vous vous assurez qu’il est en bonne santé, heureux et qu’il acquiert les compétences de socialisation nécessaires.

Ainsi, jouer avec votre chat est un excellent moyen de faire bouger votre chaton tous les jours. Surtout s’il est jeune, votre chat en profitera physiquement et mentalement, depuis sa naissance jusqu’à son âge d’or. Alors que les chatons et les jeunes adultes ont tendance à jouer et à se divertir spontanément, les chats plus âgés et en surpoids peuvent avoir besoin de votre aide pour les stimuler.

Les chats tirent profit de jeux interactifs et cohérents de nombreuses façons :

 

Sport

Le jeu encourage votre chat à être actif, l’aide à maintenir un poids corporel sain et à garder des muscles toniques et forts. Les activités qui permettent à votre chat d’exprimer ses instincts naturels de chasseur l’aident également à garder son esprit vif.

Soulagement du stress

Le stress et l’anxiété sont aussi néfastes pour nos amis félins qu’ils le sont pour nous. Les chats stressés sont plus susceptibles de développer des problèmes de comportement, tels que l’agressivité, des troubles obsessionnels compulsifs. L’un des meilleurs moyens de lutter contre le stress des chats ? Des jeux réguliers avec vous (et cela peut aussi réduire votre niveau de stress).

Le jeu permet de travailler la souplesse de votre chat

Des études ont montré que plus de 60 % des chats de plus de neuf ans souffrent d’arthrite au niveau de la colonne vertébrale ou des coudes, mais le jeu régulier peut aider votre chat à maintenir son tonus musculaire pour prévenir ces douleurs.

Augmente la vivacité intellectuelle

En vieillissant, les fonctions cognitives de votre chat peuvent décliner et il peut souffrir de démence féline. Les puzzles de nourriture, ou simplement le fait de jeter de la nourriture pour que votre chat puisse courir après, est un autre moyen de faire jouer votre chat plus souvent, ce qui l’aidera à se stimuler mentalement. Ainsi, le jeu peut prévenir et ralentir les dysfonctionnements cognitifs. Essayez des jeux pour chats qui encouragent la résolution de problèmes, comme un jeu de stratégie ou un défi de chasse en intérieur.

 Eviter l’ennui

Votre chat a gratté des meubles ou s’est battu avec ses congénères ? Si c’est le cas, il est possible qu’il montre des signes d’ennui. Un chat qui s’ennuie est un chat malicieux. Pour éviter que votre chat n’ait des ennuis et que vos meubles soient intacts, faites-le jouer.

Il est extrêmement collant. Votre chat miaule constamment? Il vous tripote la patte ?  Certains chats sont explicites quant à leur besoin d’attention, et ce sont des signes qu’une bonne séance de jeu est peut-être nécessaire.

L’ennui peut même pousser votre chat à s’attaquer à vos chevilles.

Les ancêtres sauvages de votre chat passaient une grande partie de leurs journées à chasser pour se nourrir et les vieilles habitudes ont la vie dure. Même si nos chats sont très domestiqués, ils ont toujours des instincts sauvages. Dans la nature, les chats ne sont pas nourris et ils naissent tous avec le désir de chasser.

Un chat qui ne peut pas assouvir son besoin inné de chasse  trouvera quelque chose à chasser, que ce soit vos chevilles ou votre chien ou un jouet. Pour faire appel à son côté sauvage, faites des provisions de jouets en plumes qui ressemblent à des oiseaux, des poissons ou des souris.

Pour créer un environnement plus stimulant, pensez à épicer les choses avec des tunnels pour chats, un arbre à chat et des perchoirs pour chats et autre jouet pour chat.

Le jeu est éducatif

Le jeu apprend aux chatons un certain nombre de choses, notamment les techniques de chasse et de lutte contre les prédateurs, et les aide à développer leur coordination. En jouant avec d’autres chatons, les jeunes acquièrent des compétences sociales.

A quelle fréquence votre chat doit-il jouer ?

Il a été affirmé à plusieurs reprises que les chats ont besoin de jeu régulier. Il est recommandé de programmer des séances de jeu une ou deux fois par jour, à raison d’environ 15 minutes par séance. D’autres experts de la santé et du comportement des chats font des recommandations similaires, avec un temps de jeu total de 20 à 60 minutes par jour. Le temps de jeu devrait être divisé en plusieurs segments de 10 à 15 minutes, car les chats sont naturellement actifs pendant de courtes périodes.

Le temps que vous passerez à jouer avec votre chat dépendra de plusieurs facteurs, dont l’âge, le poids et la présence de problèmes de santé tels que l’arthrite, les maladies cardiaques ou l’hypertension artérielle.

Les chatons ou les jeunes chats, qui ont tendance à être facilement amusés, prendront souvent l’initiative de jouer avec vous et voudront continuer à jouer pendant une plus longue période. En revanche, les chats plus âgés peuvent être un peu plus difficiles à faire bouger. Ces amis félins n’ont peut-être pas l’endurance ou l’intérêt nécessaires pour jouer plus longtemps, c’est pourquoi vous pouvez limiter leur temps de jeu à quelques minutes seulement, deux à trois fois par jour, lorsque vous commencerez à jouer. En fonction de la réaction de votre chat, vous pouvez augmenter progressivement le temps que vous passez à jouer ensemble.

Comment jouer avec votre chat?

Les chats ont besoin d’une variété de jouets, y compris ceux avec lesquels ils peuvent jouer seuls et ceux que vous utilisez pour jouer avec eux. Vous voudrez également lui fournir des objets à explorer, tels que des boîtes en carton, des sacs en papier, du papier d’emballage et des jouets qui l’encouragent à explorer différents trous avec ses pattes.

Les chats sont des chasseurs naturels, il est donc logique que la meilleure façon de faire bouger votre chat et de le faire jouer en stimulant ses instincts de prédateur. Les petites souris motorisées, télécommandées et alimentées par des piles sont idéales pour capter l’attention de votre chat et l’inciter ensuite à traquer, à bondir et à poursuivre. Les jouets en plumes, qui sont souvent attachés au bout d’une baguette ou d’une ficelle, sont de bonnes répliques d’oiseaux que votre ami félin peut traquer et même attraper en l’air. Le pointeur laser, qui peut imiter un insecte pour que votre chat le chasse et le poursuive, est un autre de ses préférés. Veillez simplement à éviter de pointer la lumière directement dans les yeux de votre chat.

Lorsque vous n’êtes pas à la maison, il est pratique d’avoir des jouets que votre chat peut activer seul, comme des petites souris. Les puzzles interactifs qui mettent les chats au défi de se procurer des friandises par différentes ouvertures peuvent divertir votre chat et le stimuler mentalement.

N’oubliez pas d’introduire de nouveaux jouets, ou du moins d’alterner les jouets, de temps en temps pour éviter que votre chat ne s’ennuie. Et vous devez également les laisser attraper la « proie » de temps en temps. Ces deux pratiques permettront à votre chaton de s’amuser et de ressentir un sentiment d’accomplissement à la fin du jeu.

Un petit mot sur les jeux pour les chats ayant des problèmes de santé.

Si vous avez un chat en surpoids introduisez l’exercice doucement et progressivement pour éviter les blessures. Les chats en surpoids et obèses peuvent endommager leurs articulations s’ils en font trop et trop vite. De plus, ces chats peuvent ne pas avoir assez d’endurance pour jouer ne serait-ce que 10 minutes, alors commencez progressivement.

Si votre chat souffre d’une maladie cardiaque ou d’hypertension, vous devrez le surveiller de près pour déceler toute respiration laborieuse (p. ex. halètement, respiration superficielle) ou toute fatigue rapide. Si vous avez l’impression que votre chat en fait trop, ralentissez ou faites une courte pause.

Bien entendu, consultez votre vétérinaire avant de commencer un jeu interactif ou un programme d’exercice pour votre chat, surtout si celui-ci a des problèmes de santé sous-jacents.

error

Vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋