Vous envisagez d’adopter un chat prochainement ? Pour bien l’accueillir, il est important de comprendre les besoins et les habitudes qui caractérisent ce petit félin.

A travers cet article, nous vous présentons quelques caractéristiques classiques du chat pour vous aider à mieux le connaître. Bien évidemment, vous n’arriverez jamais à tout comprendre.

Cependant, cet article vous permet de ne plus interpréter les choses selon le concept humain. Ce qui est souvent l’erreur de tous. Sans plus tarder, voici 6 choses à savoir pour mieux comprendre votre chat !

1 – Le chat domestique est un animal affectueux qui aime les câlins

Même s’il est plus indépendant qu’un chien, le chat aime tout de même recevoir de l’affection et des caresses de la part de son maitre. Les ronronnements qu’il émet lors de ces séances de caresses sont d’ailleurs une preuve qu’il apprécie vos gestes d’affection.

C’est un comportement inné chez les félins. Vous constaterez sûrement un chaton ronronner pendant la tétée. C’est une manière d’exprimer son bien-être auprès de sa mère. Et à son tour, cette dernière ronronne pour rassurer le chaton et lui procurer un sentiment de sécurité.

À l’âge adulte, votre chat veut encore bénéficier de ces instants de bonheur. Il ronronne lorsqu’il se sent protégé ou lorsqu’il cherche tout simplement de l’affection venant de votre part.

Mais le ronronnement peut également être une manière de soulager sa douleur physique ou psychologique. Cela favorise la production d’endorphines, l’hormone qui fait accroître le seuil de tolérance à la douleur. Donc, lorsque votre chat ronronne, cela peut être le signe d’un stress.

Attention, si votre matou ne ronronne pas, ce n’est pas forcément une expression d’un mal-être. Peut-être qu’il s’agit d’un chat sevré très tôt qui ne connaît pas bien ce mode de communication.

2 –Le chat est un animal qui aime la propreté

Le chat est un vrai maniaque de la propreté. D’ailleurs, vous constatez sûrement que votre chat fait sa toilette plusieurs fois par jour. Ce rituel de vie lui permet de se débarrasser des poils morts et des parasites. Pour cela, il utilise sa langue pour servir de peigne et ses pattes arrière pour se gratter.

Bien que votre chat mette beaucoup de temps à faire sa toilette, vous devez songer à faire un brossage régulier de son pelage. C’est fortement recommandé pour les chats à poil long, surtout en période de mue.

Attention : vous devez acheter une brosse adaptée et non une brosse à cheveux. Le brossage régulier permet de prévenir la formation de nœuds et assure une meilleure hygiène.

Le besoin de propreté du chat passe également par une litière propre, nettoyée et vidée régulièrement. Si vous êtes dans une maison, vous pouvez également placer une chatière, qui lui  permettra d’aller faire ses besoins dehors. Encore une fois, le chat déteste la saleté. Si la litière n’est pas suffisamment propre à son gout et qu’il n’a pas l’opportunité de sortir faire ses besoins, il est fort probable que votre chat vous le fera savoir en faisant ses besoins dans des endroits inappropriées de la maison comme sur le canapé en tissus par exemple.

Si votre chat vient à avoir ce type de comportement, ça doit vous alerter. Outre, une litière sale, cela peut présager également un maladie ou un mal être. Essayez d’identifier la cause de ce mauvais comportement pour résoudre ce problème rapidement.

3 – Le chat est un animal routinier

Le chat aime la routine que ce soit en termes de sommeil, d’alimentation et d’activités. Si vous voulez mieux comprendre votre félin d’intérieur, vous devez respecter son rythme biologique. Lorsque vous interrompez cette routine, votre chat s’angoisse.

Ne déplacez surtout pas son bac à litière ! Donnez-lui à manger aux mêmes heures ! Faites des rituels d’affection tous les jours (le bonjour le matin, le câlin à chaque arrivée à la maison…)

Ne changez pas ses jouets suspendus ou encore ses balles pour qu’il puisse se dépenser à la même heure et au même endroit. Proposez-lui des croquettes aux mêmes heures de la journée. Ne perturbez pas ses heures de sommeil…

Bref, n’hésitez pas à observer son quotidien et à respecter son rythme. C’est ainsi que votre animal va se sentir moins stressé.

4 – Le chat aime dormir en hauteur

Il faut savoir que le chat dort environ 16 heures par jour. Bien que cet animal domestique aime changer d’endroit pour faire ses siestes, il est rare que votre chat dorme au sol.

Pour pouvoir observer son environnement, le chat aime dormir en hauteur dans des endroits tranquilles et confortables. D’où l’importance de lui aménager un espace repos tel qu’un arbre à chat. Il en existe de toutes dimensions, adaptés pour plusieurs chats ou pour les grands chats. Vous pouvez même trouver des arbres à chat géants équipés de plateforme ou hamac de repos.

Autre chose à savoir : sachez que votre félin n’aime pas être dérangé pendant ses heures de siestes. Donc, choisissez un lieu de repos loin de son espace repas et de sa litière.

5 – Le chat doit pouvoir faire ses griffes

Lorsque votre chat fait ses griffes sur vos meubles, c’est parce qu’il veut marquer son territoire en mettant ses phéromones un peu partout dans votre habitation.

Votre félin adopte également cette attitude pour bien entretenir l’état de ses griffes. Ainsi, il peut se débarrasser de griffes mortes. Le fait de griffer permet également à votre chat de s’étirer. Pour cela, elle adopte la posture de surlignement.

Dans tous les cas, il est très important de lui fournir un griffoir dès son plus jeune âge. En voilà une autre raison d’installer un arbre à chat. C’est un support qui est suffisamment solide.

Si à l’âge adulte, votre compagnon a toujours l’habitude de griffer les meubles, vous devez les protéger avec du papier aluminium le temps que votre félin s’habitue à l’arbre à chat. Corrigez ses erreurs petit à petit et félicitez-le à chaque fois qu’il utilise le griffoir.

6 – Le chat a besoin de jouer

Les jouets pour chat doivent mériter une place dans le quotidien de cet animal. Si vous avez un chaton, cela lui permet d’apprendre la chasse. Puis, lorsqu’il atteint l’âge adulte, l’importance du jeu peut changer en fonction de son environnement et de sa race.

Quoi qu’il en soit, votre compagnon a besoin d’assouvir son instinct naturel de chasseur. Il faut que les jouets à proposer soient en adéquation avec ses caractères et ses besoins. Vous n’avez pas besoin de lui offrir tout un panel de jouets pour chat.

Prêtez attention à ses habitudes ! Par exemple, si votre chat a tendance à émettre des craintes en entendant des bruits, il vaut mieux éviter les jouets à pile. Autre exemple, si votre compagnon a des difficultés de surpoids, n’hésitez pas à lui proposer un distributeur de croquettes. Ce type de jouet lui permet à la fois de titiller sa curiosité, de travailler ses sens et de garder la ligne.

Et pour renforcer l’interactivité entre votre chat et vous, vous pouvez lui offrir des jouets comme le plumeau ou la canne à pêche. Cela va non seulement stimuler ses sens, mais surtout renforcer vos liens affectifs.

Voilà tout ! Bien évidemment, cette liste est loin d’être exhaustive, mais l’on souhaite qu’elle vous permette de mieux comprendre votre compagnon et d’améliorer la complicité entre vous !

error

Vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋