Pouvez-vous vraiment apprendre de nouvelles astuces d’éducation à des chiens âgés ou en difficulté physique ?

Le réponse est oui, malgré des mythes assez répandus, vous pouvez en effet enseigner de nouvelles astuces à des vieux chiens. Non seulement cela, mais les chiens plus âgés et handicapés doivent également apprendre de nouvelles choses pour stimuler leur esprit. Comparés aux chiots jeunes et énergiques, les chiens plus âgés ou handicapés peuvent avoir des limitations physiques, mais ils continueront à aimer apprendre de nouvelles choses.

Voici quelques conseils à mettre en place si vous souhaitez continuer à éduquer votre chien pour son bien-être :

1. Soyez patients

Les chiens handicapés ou âgés ne sont pas incapables d’appendre, bien au contraire. De nombreux chiens ont même des tâches importantes, malgré leur différence ou leur âge, comme les chiens d’assistance auprès de personnes vulnérables. Cependant, ne vous attendez pas à ce qu’un Labrador handicapé ou âgé de 10 ans apprenne à se tenir debout sur ses pattes arrière.

S’il est incapable de bien s’entraîner à cause de la douleur, il est préférable d’abandonner cet entraînement même s’il s’agit d’une bonne forme d’exercice. Bien que vous puissiez enseigner de nouvelles techniques aux chiens âgés ou handicapés, vous devez adapter votre formation en fonction de la santé de votre chien. Vous ne pouvez pas forcer un chien âgé à exécuter tous les tours que vous lui apprenez, surtout s’il n’est pas en bonne santé.

2. Evitez les exercices physiques trop intensifs

Il est recommandé de ne pas laisser un chien handicapé ou âgé apprendre à s’asseoir et à se pencher 20 fois de suite, surtout si vous êtes conscient de ses douleurs articulaires ou d’autres problèmes de santé connexes. Évidemment, cela mettra plus de pression sur les articulations du chien et compliquera davantage la situation. Au contraire, faites une pause pendant l’exercice et maintenez une variété d’exercices quotidiens afin que chaque partie du corps ne soit pas trop sollicitée.

3. Effectuez des sessions d’entraînement courtes

L’entraînement ne doit pas surcharger et sur-stimuler les chiens âgés et handicapés, car cela peut aggraver leur stress physique et mental. Cependant, même si la session est courte, une leçon cohérente doit être donnée au chien. Passer environ 15 à 20 minutes à former votre chien deux fois par jour, en complément avec des temps de jeu, peut être largement suffisant.

4. Restez attentifs à leur comportement

Les chiens handicapés ayant des besoins spécifiques peuvent vous fournir des indices selon lesquels ils ne seront pas réceptifs immédiatement. Portez une attention particulière à ce qu’ils font (ou ne font pas) dans votre session. Par exemple, si vous dites «asseyez-vous» et que le chien ne le fait pas sur une surface dure, sa faiblesse dans ses jambes peut être gênante.

Avant d’être frustré que le chien n’écoute pas, essayez de vous entraîner dans une zone recouverte de moquette pour voir comment le chien réagit. La même chose est vraie pour toutes les autres commandes, soyez prudent.

5. La recherche d’objets : un excellent entraînement

Ce jeu de recherche est très approprié pour la stimulation mentale des chiens plus âgés et des chiots ayant une vision et une audition réduites. C’est l’un des exercices d’entraînement standard pour les chiens de recherche et de sauvetage. Le but du jeu est de trouver des récompenses pour perfectionner l’odorat du chien.

Pour chercher, demandez à votre chien de renifler des objets ou des friandises. Placez-le là où il est facile de le voir au début de la formation, puis prononcez l’ordre pour le trouver. Répétez le processus, mais placer les objets dans différentes zones de la maison de façon progressive est un défi pour votre chien. Intégrez les jeux de recherche aux activités régulières de votre chien.

6. Utilisez des ordres verbaux et visuels

Les gestes sont très utiles pour les chiens malentendants et les signaux vocaux sont également très utiles pour les animaux aveugles. Mais pourquoi ne pas combiner les deux signaux pendant l’entraînement pour utiliser les deux en même temps? Si vous ne savez pas quel sens de votre chien est défaillant – son audition ou sa vue – il est préférable de lui apprendre deux signaux. C’est également une autre façon de stimuler mentalement les chiens vieillissants ou handicapés.

7. Faites attention au régime alimentaire

Des études ont montré qu’à mesure que les chiens grandissent et vieillissent, leurs besoins alimentaires changent également. Envisagez de limiter la teneur en matières grasses lors des repas des chiens âgés pour les garder en bonne santé et prêts pour la formation. Si nécessaire, ajoutez de la chondroïtine et de la glucosamine et d’autres compléments nutritionnels à son alimentation, ce qui aidera à réduire les douleurs arthritiques et les faiblesses des articulations.

Certains propriétaires d’animaux pensent que les protéines peuvent aggraver les problèmes de reins des chiens plus âgés, ils limitent donc leur consommation, de sorte que la plupart des aliments pour chiens de qualité supérieure ont été ajustés pour cela.

Cependant, même les chiens plus âgés ont encore besoin d’au moins 50% de calories de protéines pour renforcer leurs muscles et leur système immunitaire.

8. Restez prudents avec les récompenses et les friandises

Les récompenses sont un élément clé de la formation car elles motivent les chiens à accomplir des tâches. Cependant, à cause du sucre ou de l’apport calorique élevé, certaines friandises peuvent aggraver leur maladie, comme l’obésité ou le diabète.

Choisissez des friandises pour chiens saines et faibles en calories ou choisissez des fruits et légumes adaptés aux chiens comme récompenses (les pommes et les carottes sont généralement utiles pour les chiens). Limitez les friandises comme récompenses lorsque le chien réussit bien à l’entraînement.

9. Ne sous-estimez pas les étirements après une séance

C’est quelque chose que les propriétaires d’animaux de compagnie négligent souvent, mais les exercices d’étirement peuvent aider les chiens à effectuer des tâches physiques plus efficacement et en toute sécurité, car leurs muscles seront flexibles. Les exercices physiques de votre chien peuvent facilement causer des douleurs dans trois parties du corps : ses épaules, ses hanches et son dos.

Même si votre chien est allongé ou garde l’équilibre, il est important d’effectuer des exercices d’étirement. Pour ce faire, saisissez sa jambe et redressez-le doucement. Avant de le poser, maintenez la position pendant quelques secondes. Faites un léger massage de l’abdomen et de la poitrine tout en étirant son membre.

10. Pensez à la météo

Les chiens plus âgés deviendront plus sensibles aux éléments météorologiques, surtout s’ils souffrent de maladies courantes liées à l’âge telles que le diabète ou l’arthrite. La même chose est vraie pour les chiens handicapés. Par conséquent, s’il fait trop chaud ou trop froid dehors, votre chien peut ressentir son corps plus fortement qu’un chien adulte en bonne santé. Vous ne pourrez pas obtenir de bons résultats à l’entraînement car ils ressentent de la pression et de l’inconfort dans leur environnement.

En conclusion

Enseigner de nouvelles compétences aux chiens âgés et handicapés n’est pas différent de la formation des chiots. Vous avez toujours besoin de la même quantité de patience, d’amour et de persévérance. La principale différence est d’être conscient des limites de votre compagnon et de gérer ses attentes en conséquence.

Cependant, le plus grand avantage des chiens âgés ou handicapés est qu’ils ont une meilleure capacité d’attention et sont moins distraits que les chiots. Vous pourrez terminer ou compléter leur apprentissage plus rapidement.

Vous êtes un ami des animaux, L’Eternel Ami vous propose une large gamme de produits commémoratifs pour votre compagnon adoré.

error

Vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋