Il existe une multitude de races de chat disponible à l’adoption. Chacune d’elles possède des caractéristiques particulières et très diversifiées. C’est le cas par exemple de la race Bengal qui est considérée comme l’une des plus prestigieuses de cette espèce. Si vous envisagez d’adopter ce type de chat, il convient de connaître quelques informations importantes pour en prendre soin de manière optimale. Voici l’essentiel à savoir avant d’adopter un chat Bengal.

Histoire du chat Bengal

Le chat Bengal a vu le jour aux États-Unis plus précisément en Californie au début de l’année 1960. Il est issu du croisement réalisé par la généticienne Jean Mill entre le chat léopard asiatique et un chat domestique. Cette initiative est née de l’ambition de la chercheuse américaine de créer une race de chat domestique qui aurait beaucoup l’apparence d’un fauve.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’un pari gagné puisque c’est principalement cette carrure d’animal sauvage qui fait la grande réussite de cette race aujourd’hui. En 1983, bien avant l’essor des croquettes chat, le Bengal fut officiellement reconnu comme une race. C’était après de nombreux travaux ayant servi à améliorer la silhouette de l’animal et sa résistance face aux pathologies.

C’est au cours de cette année que les premiers individus de ces animaux ont foulé le sol français.

Traits physiques du chat Bengal

Cette race de chat a une hauteur moyenne de 30 centimètres avec une silhouette robuste portée par des jambes longues et musclées. Les individus mâles comme femelle peuvent peser jusqu’à 6 kg. Les chats Bengal ont une petite tête portée par un cou long jouissant d’une forte ossature. Ils ont des oreilles larges à la base de la tête et arrondies à leur extrémité.

Leurs yeux ont un aspect rond, de grandes tailles et sont assez écartés l’un de l’autre. Le Bengal a les poils courts et lisses avec une robe parfois rayée, mais surtout marquée par les taches en rosette très recherchées. Cette race a une espérance de vie pouvant atteindre 13 ans.

Caractère et mode de vie du Bengal

Du fait de son génome à moitié sauvage, le chat Bengal est un animal très vif et doté d’une intelligence impressionnante. Il est aussi de nature curieuse et assez attentive aux variations de son environnement. Ce qui fait particulièrement le charme de cet hybride, c’est son caractère affectueux et doux surtout envers les enfants. Il aime beaucoup jouer puisque c’est un type de chat qui déborde toujours d’énergie.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est nécessaire de l’occuper également avec des entrainements particuliers. Contrairement aux autres chats, celui-ci aime beaucoup l’eau. C’est aussi un animal qui a besoin d’une grande diversité d’activité pour s’épanouir. Il a une capacité d’apprentissage impressionnante et affectionne aussi les grands espaces. Il miaule relativement peu.

Alimentation du Bengal

Une des limites que l’on remarque chez les individus de cette race est la fragilité de leur estomac. Cela impose alors un régime bien strict et contrôlé. Encore qu’il s’agit d’un animal qui a un besoin calorifique assez élevé dû à sa dépense d’énergie importante. Ainsi, un Bengal doit être nourri a priori avec des croquettes chat spécialement produit pour cette race.

Il convient de lui en donner au moins une fois par jour et de préférence toujours au même moment de la journée. Ensuite, il faut veiller à ce qu’il ait accès à l’eau à tout instant qu’il le voudra. Il peut aussi consommer des friandises entre deux repas ainsi que des suppléments alimentaires bios. Des marques spécialisées proposent aussi des pâtées parfaites pour les chats Bengal.

Santé et entretien du chat Bengal

Le Bengal est une race qui fait preuve d’une grande rusticité. Il résiste bien aux différents antigènes éventuels surtout lorsque son milieu de vie est entretenu. Il suffit de veiller à lui nettoyer souvent les ongles, les oreilles et le coin de l’œil pour qu’il se développe en bonne santé. Cependant, il existe quelques maladies d’origine génétique qui peuvent affecter les individus de cette race.

Il s’agit principalement de la dysplasie de la hanche et de la neuropathie distale qui affecte les nerfs des membres. On peut aussi noter une atrophie progressive de la rétine qui peut conduire à une cécité quand elle affecte un jeune animal. D’autres affections qui touchent le cœur, la cage thoracique et la teneur en pyruvate kinase sont également remarquées.

Il convient de retenir que les maladies génétiques touchent une portion plutôt faible de la population des chats Bengal. Ce qui est insignifiant par rapport aux nombreux atouts de ce genre de chat.

error

Vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋